M
    E
    N
    U

BIOGRAPHIE

portarit-NBNée à Paris, Chloé Deyme a grandi dans un quartier populaire et multi-ethnique de la capitale française, à Aligre. Les langues, les accents, les chants, les odeurs d’épices et de fruits du marché quotidien, et les orchestres qui l’animaient chaque dimanche matin ont inscrit en elle une nécessité vitale de mélanger les genres. Un sentiment exacerbé par une éducation musicale touche-à-tout, les oreilles titillées de jazz, de musique classique et de musiques du monde, elle étudie le piano, le violoncelle, les percussions, et puis surtout elle chante…

En 1998, elle entreprend un premier voyage au Brésil, dans l’État du Pernambuco, puis deux, puis trois, et puis elle perd le compte… Fascinée par la douce cacophonie des étals de marché, des poètes de rue (les fameux « repentistas » du Nordeste), des orchestres éphémères, d’un tambour qui gronde au loin… Elle se sent un peu chez elle, devant cette population brésilienne aux multiples visages, aux multiples origines.

En France Chloé Deyme intègre plusieurs formations de percussions brésiliennes et participe à de nombreux stages et concerts. Lors du festival de musique brésilienne « Latitude Villette » organisé par la Cité de la Musique à Paris, elle est invitée à chanter avec le « puxador » (chanteur soliste) de la célèbre école de samba de Rio de Janeiro « Portela«  devant plusieurs milliers de spectateurs. Cette expérience unique et pleine de générosité sera le point de départ de sa carrière de chanteuse. Elle entreprend alors un cursus à l’école de musiques actuelles ATLA et se forme auprès du chanteur brésilien Rolando Faria (Les étoiles) pendant plusieurs années.

En 2002 elle crée, avec la percussionniste brésilienne Roberta Paim, la première Batucada féminine d’Europe : Zalindê. Pendant 10 ans elle chante, compose le répertoire, et dirige la vingtaine de musiciennes de cet orchestre avec brio : les Zalindê sont lauréates du concours de Batucada de Paris en 2007 et 2011, et se produisent dans de nombreux festivals en France et à l’international. On peut également les voir sur scène aux côtés de talentueux artistes tels que : Keziah Jones, -M-, Kerry James, Grands Corps Malade, Oxmo Puccino, ou encore Ibrahim Maalouf avec lequel elles entretiennent une étroite collaboration depuis 2010.

En parallèle, Chloé Deyme continue de se former en étudiant l’harmonie et plus spécialement l’improvisation jazz aux côtés de la chanteuse américaine Sara Lazarus, à la Bill Evans Academy et au Conservatoire du 6ème arrondissement de Paris. Elle poursuit ses rencontres musicales en collaborant avec des musiciens de la scène jazz ou musiqes du monde tels que : Philippe Baden Powell,  Blick Bassy, Anne Paceo, Gregory Privat, Leonardo Montana, etc.

Aujourd’hui Chloé Deyme interprète, écrit, et compose un répertoire inspiré de ses influences jazz, classiques et brésiliennes. On y retrouve également quelques jolies perles du patrimoine musical brésilien : Baden Powell, Guinga, João Bosco, Djavan, sur des arrangements toujours très personnels et singuliers.

Un univers aux multiples facettes, une chimère pleine de ressources et de contradictions, qui utilise la musique comme prétexte pour livrer un peu de son histoire et continuer de converser avec le monde.

DOWNLOAD TÉLÉCHARGEMENT

FR-drapeau
UK-drapeau
BR-drapeau
peuterey outlet piumini woolrich outlet woolrich outlet online woolrich outlet online woolrich outlet online doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher max maillots maillots de foot pas cher nike tn pas cher nike tn parajumper pas cher parajumper pas cher parajumper pas cher golden goose saldi golden goose saldi golden goose saldi golden goose saldi golden goose saldi golden goose saldi golden goose saldi